Retour sur Les César 2021 avec notre indicateur de bruit médiatique UBM

Case study Les Cesar
L’UBM est un indicateur global d’impact médiatique offline et online. Découvrez à travers ce Case Study comment peut être utilisé cette indicateur lors d'un événement comme Les César.

Répartition par Media aux César 2021

1 TV : 191,71 = 38%
2 Web : 155,06 = 31%
3 Presse : 96,76 = 19%
4 Radio : 60,62 = 12%

Challenge

Vendredi 12 mars 2021 s’est tenu la 46e cérémonie des César à l’Olympia avec un protocole sanitaire très strict. Découvrez quel est l'impact médiatique de cet événement.

Approche

Le calcul d’impact sur les médias traditionnels est basé sur l’espace rédactionnel occupé par l’information, en pages ou en secondes. Cette mesure de visibilité est pondérée par l’audience du média qui véhicule l’information auprès de la cible grand public (15 ans et plus).

 

100 UBM = 100% des Français 15+ exposés = 54 millions de contacts

Pour la presse écrite et le web, seuls les mots-clés présents dans la titraille ou l’iconographie des articles sont retenus. Tous les résultats de cette étude sont en UBM. 

118 supports leaders en termes d’audience sur la cible grand public :

 

  • TELEVISION : 25 journaux et émissions TV.
  • RADIO : 30 journaux et émissions Radio.
  • PRESSE ECRITE : 43 supports - 11 titres de Presse Quotidienne Nationale;- 15 titres de Presse Quotidienne Régionale; - 17 titres de Presse Magazine Nationale.
  • MEDIAS ONLINE : 20 sites web, leaders en nombre de pages vues, en audience et en temps passé pour l’ensemble du news généraliste en langue française.

Insight

L’analyse UBM de cet événement révèle que chaque français a été exposé à 5 messages durant quatre jours, temps de sa médiatisation. L’édition 2021, phagocytée par la pandémie de la Covid-19 et de ses contraintes sanitaires, génère 504 UBM du 12/03 au 15/03 soit – 343 UBM par rapport à 2020. Malgré une nette baisse par rapport à l’année dernière, la presse online et la TV demeurent les principaux moteurs de la médiatisation de l’événement.

L’émission Quotidien (76,88 UBM) et le portail MSN News France accordent, une nouvelle fois cette année, une forte visibilité au palmarès et aux polémiques. 
L’impact audiovisuel est important (38% des UBM) : de nombreux journaux, surtout issus de la TV, ont largement évoqué les résultats et les polémiques de la soirée. En presse écrite, c’est Aujourd’hui en France qui domine avec 26,35 UBM.

Impact

Le jour de la cérémonie, la presse online et la presse écrite mènent la médiatisation et totalisent 74% des UBM. Le lendemain, la TV devient le media leader et réalise 45% du bruit média. La quasi-totalité du bruit de la TV est par ailleurs réalisé le 13 et le 15 mars (90%).

Ensuite, la visibilité médiatique des César chute lourdement dimanche 14 mars (29,91 UBM), avant un regain lundi 15 mars (105,94 UBM), notamment grâce à Quotidien qui consacre une partie de son émission aux César.

La médiatisation des César 2021 est bien inférieure à l’édition 2020 et à la plupart des grands événements culturels de ces dernières années. L’événement, qui a eu lieu sans public pour des raisons sanitaires à cause de la Covid-19, est marqué par des polémiques et la colère du monde de la culture, notamment en raison de la fermeture des salles de cinéma.

Avec 205 UBM, chaque français a reçu 2 messages sur les César le 13 mars 2021 (vs 3 messages pour les César de 2020 sur 24h).

Nous contacter
Solution annexe
Baromètre d’impact médiatique offline et online portant sur 120 supports généralistes leaders en audience sur la cible grand public (Presse, TV / Radio, Web, Médias sociaux).