La musique dans la vie des Français

A l'occasion de la Fête de la Musique et de ses 20 ans d'engagement dans ce secteur, le Crédit Mutuel a souhaité réaliser une étude sur ce lien particulier qui lie les Français à la musique.
Voir le rapport Nous contacter
La musique dans la vie des Français
Guillaume Caline
Guillaume
Caline

Directeur de clientèle, Kantar Public France

Adeline Leblond-Maro
Adeline
Leblond-Maro

Chef de groupe, Kantar Public

Nous contacter

La musique est au cœur de la vie de presque tous les Français !

Rares sont ceux qui n'écoutent pas de musique. Quasiment à l'unanimité, les Français sont 94% à affirmer en écouter. Et il s'agit le plus souvent d'une écoute régulière puisque 56% en écoutent tous les jours ou presque.

C'est la variété française qui s'invite le plus souvent dans les oreilles des Français. Loin d'être désuète, elle est désignée «style préféré » loin devant les autres par 60% ! Les plus âgés sont certes plus nombreux à plébisciter ce style, mais les jeunes ne sont pas en reste : chez les moins de 35 ans et les moins de 25 ans, respectivement 49% et 42% désignent la variété française parmi leurs styles préférés. Pop (33%) & Rock (29%), bien que distancés, complètent le podium en matière de goûts musicaux des Français.

La musique rythme la journée des Français et les accompagne : 85% en écoutent sur leurs trajets, 74% pendant les tâches ménagères, 67% lors d'un moment de repos et 1 Français sur 2 se prépare en musique le matin. Pour près de 40%, la musique les accompagne au sport, dans leurs moments de travail ou encore lorsqu'ils reçoivent des personnes chez eux.

Réalistes, plus de 80% pensent que la musique occupe une place importante dans la vie des Français, et 70% le disent s'agissant de leur propre vie. A titre individuel, près d'1/3 des Français estime que la musique occupe même une place « très importante » dans sa vie.

Joie, fête, partage et lien social

91% des Français trouvent que la musique permet de rassembler les gens et 81% estiment qu'une fête sans musique n'est pas une fête.

La musique est un vrai sujet de conversation pour les Français, que ce soit avec leur amis (59%) ou leur famille (57%).

Activité refuge, en solo, booster de bien-être : la musique, un allié qui a aidé les Français à garder le moral pendant cette période de crise

Les Français ont leurs préférences musicales et ont tendance à s'y tenir tel un refuge, une majorité (54%) affirme écouter toujours un peu les mêmes musiques, contre seulement 19% qui disent chercher à découvrir sans cesse de nouvelles musiques.

La grande majorité des Français préfère l'écoute de musique en solo (82%) plutôt qu'à plusieurs.

Relaxation, régulation des émotions, concentration, développement de sa sensibilité, de sa mémoire ou encore de sa créativitésont autant d'aspects que la musique peut favoriser selon bon nombre de Français

Aussi, la musique est utilisée par près d'1 jeune sur 2 comme moyen d'exprimer plus facilement ses émotions.

Pas étonnant dans ce contexte, que plus des deux-tiers des Français affirment que la musique les a aidés à garder le moral dans la période de crise sanitaire.

Convaincus de son pouvoir, les Français regrettent que la musique n'occupe pas une place plus importante dans l'enseignement

Les 3/4 des Français affirment que la musique a une forte influence sur leur moral et leur humeur.

En majorité, les Français estiment que l'on accorde une place pas assez importante à la musique à l'école.

Une pratique qui reste minoritaire bien que largement perçue comme accessible à tous 

62% des Français estiment qu'aujourd'hui tout le monde peut pratiquer la musique.

Mais la pratique musicale reste très minoritaire : seuls 15% jouent d'un instrument, chantent, dansent ou travaillent dans ce milieu.

Pas de bouleversements majeurs dus à la crise

L'absence de concerts a affecté un certain nombre de Français (35% se disent beaucoup affectés) mais la crise du Covid-19 n'a pas entrainé de bouleversements majeurs dans les pratiques ou les habitudes des Français en matière de musique qui, le plus souvent, occupait déjà une place importante dans leur vie avant la crise.

Pour près de 2/3 des Français, cette période de crise a inspiré de nombreux artistes et a été l'occasion pour beaucoup de se lancer et de partager leur talent sur internet. Les Français sont plus partagés sur l'émergence de nouveaux talents ou nouvelles pratiques sur la musique.

Ainsi, les concerts en streaming (gratuits ou payants) n'ont rassemblé qu'une minorité de Français et ne suscitent qu'un intérêttrès relatif. Signe que les concerts sont avant tout pour les Français une manière de se retrouver pour partager une expérience collective « réelle. »

 


 

Méthodologie : Enquête réalisée par internet du 18 au 26 mai 2021, pour le Crédit Mutuel, auprès d'un échantillon de 1 000 Français représentatif de l'ensemble de la population française âgée de 16 ans et plus. Représentativité assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, profession de la personne de référence et région).

Nous contacter