Baromètre politique (mai 2021) : la cote d'avenir de Marine Le Pen bondit et atteint un niveau record

Cette nouvelle vague du baromètre Kantar Public-onepoint pour Le Figaro Magazine a été réalisée du 25 au 27 avril 2021. Elle s'inscrit dans un contexte sanitaire toujours incertain, à l'heure où les écoles primaires réouvrent après une fermeture de trois semaines pour freiner l'épidémie de Covid-19 et au lendemain d'un nouvel attentat, ayant coûté la vie à une policière à Rambouillet.
Voir le rapport Contactez-nous
Baromètre politique
Emmanuel Rivière
Emmanuel
Rivière

Directeur des études internationales et du Conseil politique, Kantar Public

Guillaume Caline
Guillaume
Caline

Directeur de clientèle, Kantar Public France

Contactez-nous

La cote de confiance dans le couple exécutif se stabilise

Après avoir baissé de 3 points le mois dernier, la cote de confiance du président de la République se stabilise ce mois-ci : 35% (-1 point) des Français lui font confiance pour résoudre les problèmes qui se posent en France. Si ce niveau de confiance reste faible, il est néanmoins nettement supérieur à celui de ses prédécesseurs François Hollande (13%) et Nicolas Sarkozy (20%) après 4 ans de mandat. 

Malgré une offensive du président de la République sur le thème de la sécurité, le niveau de confiance à son égard recule fortement auprès des sympathisants Les Républicains (37%, -10 points) alors qu'Emmanuel Macron est dans le même temps, accusé par ses opposants de droite, de « laxisme » sur la question du terrorisme. 

La cote de confiance de Jean Castex est stable également : 29% des Français lui font confiance pour résoudre les problèmes de la France, un niveau faible et en-deçà de ses prédécesseurs de la Vème République après huit mois de mandature.  

Cote d'avenir record pour Marine Le Pen qui se hisse à la deuxième place du classement des personnalités politiques

Médiatiquement très présente après l'attentat de Rambouillet mais aussi après son soutien aux signataires d'une tribune de militaires sur le « délitement » de la France et la défense de la « Nation », la cote d'avenir de la Présidente du Rassemblement national augmente fortement ce mois-ci et atteint un niveau jamais atteint jusqu'alors dans notre baromètre. Elle se hisse à la deuxième place des personnalités politiques : 34% (+8 points) des Français souhaitent lui voir jouer un rôle important au cours des mois ou des années à venir. Cette progression s'observe auprès de presque toutes les sensibilités politiques : que ce soit auprès des personnes se situant à l'extrême gauche (25%, +14 points), à gauche (19%, +7), à droite (35%, +6), à l'extrême droite (71%, +3 points) ou auprès de ceux qui ne se positionnent pas politiquement (31%, +12 points). 

Marine Le Pen reste néanmoins loin derrière Edouard Philippe, qui conserve sa première place et atteint, lui aussi un niveau record : 46% des Français souhaitant le voir jouer un rôle important à l'avenir. S'il occupe cette première place depuis le mois de février, il est aujourd'hui la personnalité politique ayant la plus haute cote d'avenir parmi les sympathisants de la droite (65%), du centre (55%) mais également de la gauche (52%, +5 points).  

Du côté des membres du Gouvernement, la côte d'avenir des ministres reste relativement stable, sauf pour Bruno Le Maire qui progresse (29%, +3 points) et se hisse à la troisième place du classement. Gérard Darmanin atteint quant à lui un niveau jamais atteint dans notre baromètre (20%, +1 point). Enfin, dans l'opposition, Valérie Pécresse progresse très légèrement (25%, +2 points, son point le plus haut) tout comme Marion Maréchal (24%, +2 points, son niveau le plus haut mais un niveau déjà atteint en décembre 2015) et Benoit Hamon (17%, +2 points) à gauche.

Enquête réalisée du 25 au 27 avril 2021, auprès d’un échantillon national de 1 000 personnes représentatif de l'ensemble de la population âgée de 18 ans et plus, en ligne. Méthode des quotas (sexe, âge, profession de la personne de référence et région).

Contactez-nous
Vagues précédentes
Cette nouvelle vague du baromètre Kantar Public - onepoint pour le Figaro Magazine a été réalisée les 28 et 29 mars 2021, dans un contexte sanitaire de plus en plus tendu, avant l’annonce potentielle de mesures de confinement plus strictes.
Cette nouvelle vague du baromètre Kantar Public - onepoint pour le Figaro Magazine a été réalisée les 1er et 2 mars 2021, dans un contexte sanitaire toujours incertain et à la suite de l’annonce de mesures locales destinées à contenir l’épidémie.
Le baromètre Kantar Public-onepoint pour le Figaro Magazine a été réalisée du 28 jan. au 2 fév. 2021. Une période marquée par l’incertitude quant à l’évolution de la situation épidémique et l’allocution du Premier ministre le 29 janvier, qui a mis fin temporairement au spectre d’un 3e reconfinement.