Baromètre politique (juin 2021) : une confiance dans l'exécutif stable

Cette nouvelle vague du baromètre Kantar Public-onepoint pour Le Figaro Magazine a été réalisée du 30 mai au 1er juin 2021.
Voir le rapport Contactez-nous
Baromètre politique
Emmanuel Rivière
Emmanuel
Rivière

Directeur des études internationales et du Conseil politique, Kantar Public

Guillaume Caline
Guillaume
Caline

Directeur de clientèle, Kantar Public France

Contactez-nous

A quelques semaines des Régionales une confiance dans l'exécutif stable et une dynamique chez plusieurs personnalités de droite.

L'amélioration de la situation sanitaire ne change pas la donne

L’amélioration de la situation sanitaire et la poursuite du plan de déconfinement ne semblent pas avoir pour le moment d’effet sur la popularité de l’exécutif. Les Français restent inquiets pour l’avenir : 8% d’entre eux (+1 point par rapport à mars dernier) estiment que les choses vont en s’améliorant en France et pour les Français contre 63% (-1 point) qui considèrent que les choses ont tendance à aller plus mal.

La cote de confiance du président de la République n’évolue pas par rapport au mois dernier : 35% des Français lui font confiance pour résoudre les problèmes qui se posent en France actuellement. Un niveau de confiance bas mais toujours supérieur à celui de N. Sarkozy (22%) et F. Hollande (13%) au même moment de leur mandat.

Pour le deuxième mois consécutif, la confiance à l’égard du locataire de l’Elysée se renforce auprès des jeunes âgés 18 à 24 ans (40%, +12 points). Des jeunes qu’il a particulièrement ciblés dans ses communications sur les réseaux sociaux, au cours des dernières semaines.  

A l’inverse, la confiance continue de s’éroder auprès des sympathisants Les Républicains dans un contexte politique qui s’éloigne un peu du seul sujet sanitaire avec le sujet de la sécurité qui revient mais aussi des alliances avec LREM dans la perspective des prochaines régionales. Ils ne sont ainsi plus que 28% à lui faire confiance, c’est 9 points que le mois dernier et 19 points de moins qu’il y a deux mois.

Du côté de Matignon, enfin, 31% des Français ont confiance dans Jean Castex (+ 2 points). Lui aussi bénéficie d’une dynamique positive auprès des plus jeunes (34%, +17 points).

Poussée des cotes d'avenir à droite

Comme c’est le cas depuis février, Edouard Philippe domine le classement des personnalités politiques : 47% des Français souhaitent lui voir jouer un rôle à l’avenir, un niveau jamais atteint. Il est suivi par Nicolas Hulot, (32%, +3 points en un mois) et Marine Le Pen (32%, -2 points) qui baisse après sa forte progression du mois dernier.

Portée par les sujets sécuritaires qui font leur retour dans l’agenda politique, on observe une dynamique à droite : la cote d’avenir de Marion Maréchal atteint un niveau qu’elle n’avait jamais atteint (28%, +4 points), tout comme celle de François Baroin (24%, +4 points) ou Laurent Wauquiez (18%, +3 points). Plus au centre, la cote d’avenir de François Bayrou se renforce également (20%, +5 points).

Du côté des membres du Gouvernement, la cote de confiance d’Olivier Véran progresse et atteint, de nouveau, son niveau haut de mars et avril 2021 (29%, +2 points), Eric Dupont-Moretti progresse également de 3 points (24%) quand celle de Gérald Darmanin atteint son point le plus haut avec 21% de Français (+1 point) qui souhaitent lui voir jouer un rôle important à l’avenir.

Une dynamique de la droite qui se confirme aussi dans l’image des partis politiques : 18% de Français ont ainsi une bonne opinion du parti Debout La France (+9 points par rapport à mars dernier) et 29% ont une bonne opinion du Rassemblement national (+7 points). Europe Ecologie Les Verts reste toutefois le parti bénéficiant de la meilleure image (36% de bonne opinion), suivi de loin par le RN (29%), LR (28%) et LREM (28%).

Enquête réalisée du 30 mai au 1er juin 2021, auprès d’un échantillon national de 1 000 personnes représentatif de l'ensemble de la population âgée de 18 ans et plus, en ligne. Méthode des quotas (sexe, âge, profession de la personne de référence et région).

Contactez-nous
Vagues précédentes
Cette nouvelle vague du baromètre Kantar Public - onepoint pour le Figaro Magazine a été réalisée les 28 et 29 mars 2021, dans un contexte sanitaire de plus en plus tendu, avant l’annonce potentielle de mesures de confinement plus strictes.
Cette nouvelle vague du baromètre Kantar Public - onepoint pour le Figaro Magazine a été réalisée les 1er et 2 mars 2021, dans un contexte sanitaire toujours incertain et à la suite de l’annonce de mesures locales destinées à contenir l’épidémie.
Le baromètre Kantar Public-onepoint pour le Figaro Magazine a été réalisée du 28 jan. au 2 fév. 2021. Une période marquée par l’incertitude quant à l’évolution de la situation épidémique et l’allocution du Premier ministre le 29 janvier, qui a mis fin temporairement au spectre d’un 3e reconfinement.